Créer une page produit efficace suppose de passer beaucoup de temps à perfectionner votre approche. Avant de vous lancer, nous vous conseillons de collecter les sources d’inspiration et les meilleures pratiques sur les sites e-commerce que vous pouvez visiter. Dans un deuxième temps, appuyez-vous sur les questions fréquentes de vos clients pour améliorer vos fiches produits.

N’oubliez pas non plus que la plus convaincante des pages s’appuie d’abord sur un bon produit. Inutile donc de chercher à améliorer vos descriptifs tant que vous n’êtes pas convaincu vous-même de la qualité du produit proposé à la vente.

Créer une page produit : exemples et bonnes pratiques

Nous avons déjà donné les bases pour commencer à vendre en ligne dans le guide Créer un blog ou un site e-commerce avec WordPress.

Ici, nous détaillerons surtout des éléments évoqués dans l’un des tutoriels en vidéo de Monétiser son site, son blog ou son application mobile, au moment de lancer son premier produit sur Internet.

Avant de réaliser ce tutoriel, nous avons analysé une centaine de sites e-commerce et une cinquantaine d’acteurs spécialisés dans la vente de produits numériques. Un bon point de départ est constitué par les sites français volontaires pour figurer au Top 100 de l’e-commerce, réalisé chaque année par E-commerce Magazine. La liste est suffisamment éclectique pour stimuler votre créativité. Cela vous force aussi à sortir des sites marchands les plus connus et vous permet de découvrir une grande variété d’approches pour un même problème : convaincre l’internaute d’acheter chez vous quand on manque encore de notoriété.

Se focaliser sur le problème résolu

Créer une page produit  exemples et bonnes pratiques (5)

Avant de penser à la mise en page de votre page produit, vous devez réfléchir à vos textes de description. Il est en effet toujours plus facile d’adapter un texte à un design particulier plutôt que de partir de contraintes imposées en matière de design.

D’une façon générale, vous devez mettre en avant la manière dont votre produit apporte des solutions à un problème rencontré par l’acheteur potentiel. Pour prendre une métaphore, proposer un médicament est plus simple que de vendre des vitamines. L’un est essentiel et correspond à un besoin identifié pour l’acheteur, l’autre est accessoire et on peut facilement s’en dispenser.

Par exemple, quand nous vendons des modèles de business plan, nous facilitons grandement la vie de porteurs de projets qui appréhendent cette étape et la repoussent de mois en mois. Ils ont pourtant besoin d’un business plan pour trouver des financements, des partenaires ou des associés. Nos modèles leur enlèvent une épine du pied en leur permettant de se focaliser sur l’essentiel puisqu’ils ont tous les outils en main pour montrer la valeur et l’originalité de leur idée.

Conseiller le client

Créer une page produit  exemples et bonnes pratiques (2)

Trop souvent, les pages produits sont remplies de promesses alléchantes, sans rapport avec la valeur délivrée. Il vaut mieux avoir une approche relativement neutre des choses. En cherchant à conseiller l’acheteur potentiel, vous lui donnez les moyens de choisir un produit qui lui correspond et qui aura toutes les chances de le satisfaire.

Quand Amazon a décidé de publier les avis négatifs malgré les demandes de retrait des éditeurs de livres, le site a considéré que son rôle était avant tout d’aider le consommateur à prendre une décision d’achat en toute conscience.

Conseiller le client suppose aussi de restreindre la cible de votre produit à un certain nombre de niches susceptibles d’être réellement intéressées par votre valeur ajoutée. Ainsi, il nous arrive de lister les profils d’acheteurs les plus nombreux pour certains produits. N’ayez pas peur de dire d’entrée à quelqu’un que votre produit n’est pas fait pour lui, cela évite les déceptions une fois l’achat effectué.

La possibilité d’avoir un extrait gratuit, de consulter la table des matières ou de lire une foire aux questions font partie des multiples manières de conseiller un client. Pour un produit physique, la qualité des visuels et la présence d’un zoom sont primordiales.

Le niveau de conseil ne sera pas le même si vous vendez des produits techniques très chers ou des biens de consommation courante. Après avoir pioché vos inspirations à droite et à gauche, concentrez-vous sur les sites qui ont la même cible de clients que vous.

Gardez en tête que plus le produit vendu est cher, plus la page produit doit être longue pour répondre à toutes les questions du client potentiel.

Sur les sujets techniques, n’hésitez pas à éduquer vos internautes pour qu’ils puissent faire le bon choix. Cela va des correspondances entre tailles pour un site de vêtements à des conseils spécifiques pour bien choisir une pièce informatique sur un site spécialisé.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (4)

Mettre en avant les témoignages

Créer une page produit  exemples et bonnes pratiques (1)

Plus un site est méconnu, plus il doit mettre en avant les témoignages des autres clients. Ainsi, sur la deuxième partie du top 100 des sites e-commerce, nous avons remarqué un recours généralisé à des services tiers d’identification d’avis de clients. Tout simplement parce que le site en lui-même n’a pas assez de notoriété pour qu’un internaute lambda soit immédiatement en confiance et considère les avis publiés comme authentiques.

Parmi les services de certification d’avis les plus présents, on note FIA-NET, Trustpilot, Avis-vérifiés, eKomi ou encore Trusted Shops. Le logo de l’appartenance à la FEVAD est aussi mis en valeur car il implique de respecter une charte de bonne conduite en matière de respect du client. Ces services sont généralement payants pour les e-commerçants, sauf Google marchands, mais il faut alors atteindre un certain nombre de transactions par mois pour prétendre à l’obtention d’un profil.

Par exemple, Spartoo cumule les labels de confiance en bas de page produit.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (5)

Outre les avis de clients, un bon moyen de crédibiliser un produit est de mettre en avant le parcours de son auteur. Nathan Barry valorise ainsi les différents experts qui ont participé à ses tutoriels en vidéo. Avoir des photos de personnes connues dans votre domaine humanise votre produit.

Madeinbebe fait la même chose en racontant les maternités de sa créatrice en bas de chaque page produit.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (1)

Au-delà des commentaires de clients et de votre autorité dans le domaine, un chiffre peut parfois suffire à résumer votre sérieux comme vendeur. Sur eBay, le nombre de transactions réalisées est croisé avec le taux de satisfaction : cela rassure d’emblée sur le professionnalisme du commerçant.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (3)

Utiliser les mécanismes de réassurance

Créer une page produit  exemples et bonnes pratiques (3)

Les mécanismes de réassurance servent à lever les derniers doutes que pourraient avoir un client au moment de commander un produit. Généralement, ces éléments pour rassurer sont placés à proximité immédiate du bouton d’achat.

Pour un produit physique, on attendra des détails sur les frais d’envoi, les délais de livraison, les modalités de retour et de remboursement, etc. On cherchera aussi à connaître l’adresse postale du site marchand, son numéro de téléphone et les possibilités offertes pour le contacter en cas de problème.

Le site de lingerie Lemon Curve est un excellent exemple de stratégie de réassurance, avec des éléments rappelés à trois endroits clés pour le visiteur en quête d’informations : en haut de page, à proximité du bouton d’achat et en bas de page.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (2)

Le site de matériel médical Distrimed consacre différents onglets pour répondre aux questions sur le paiement, le droit de rétractation et les garanties.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (6)

Le site de vêtements Infinie Passion propose une foire aux questions et des éléments pour contacter son équipe sous le bouton pour valider sa commande.

Créer une page produit efficace  exemples et bonnes pratiques (7)

Chaque élément de réassurance absent peut conduire l’internaute à renoncer à son achat. Pour être sûr de ne rien oublier, pensez à ce qui vous bloque au moment d’acheter sur d’autres sites. C’est toujours un bon repère.

Choisir une solution de paiement sécurisé

Créer une page produit  exemples et bonnes pratiques (4)

Dans un premier temps, si vous démarrez votre activité, vous aurez peut-être envie de passer par un tiers de confiance comme PayPal pour assurer vos transactions. Même avec WooCommerce ou Easy Digital Downloads, il faut en effet payer des extensions pour intégrer des solutions de paiement sur son propre site. De plus, vous aurez besoin de pouvoir proposer des pages sécurisées (SSL), ce qui suppose l’obtention d’un certificat.

En général, les moyens de paiement offerts se retrouvent sous forme d’icônes en bas de la page produit. Allez au plus évident, inutile de proposer une multitude de solutions de paiement si elles sont peu connues du grand public.

Tester le tunnel d’achat

Créer une page produit  exemples et bonnes pratiques (6)

En mode test, vous devez être certain que votre tunnel de transaction fonctionne entre les différentes étapes : ajout au panier, validation du panier, validation du paiement, redirection vers la page de confirmation.

Une fois que votre tunnel d’achat est fonctionnel, cherchez à réduire au maximum les étapes nécessaires à l’achat et le nombre d’informations à compléter. Chaque étape inutile augmente en effet le risque de voir les internautes abandonner leur panier. Pensez à ceux qui commandent depuis leur mobile ou leur tablette avant de multiplier les champs de formulaire à remplir. Stripe propose une solution de paiement extrêmement simple : adresse électronique, numéro de carte bancaire et cryptogramme visuel suffisent pour régler. PayPal Express et Amazon Payments sont dans la même recherche d’un processus de paiement sans friction.