10 outils pour gagner des revenus passifs

Avec ces 10 outils pour gagner des revenus passifs, nous continuons une série d’articles pour les micro-entrepreneurs qui veulent démarrer leur activité en ligne de manière totalement autonome. En effet, passé l’enthousiasme du début, vient généralement le moment où les revenus peinent à se stabiliser d’un mois sur l’autre. C’est particulièrement le cas si votre activité dépend d’un nombre limité de clients, comme pour un consultant ou un freelance. Avoir des revenus en ligne récurrents, indépendamment de son travail au quotidien, permet de pouvoir se projeter davantage dans le développement de son activité et de sortir de la précarité. C’est aussi un matelas de sécurité en cas de coup dur. En utilisant son expertise et avec de la patience, il est possible d’obtenir des revenus passifs décents et ainsi de rendre viable économiquement sa démarche entrepreneuriale.

10 outils pour gagner des revenus passifs

Bâtir une stratégie de monétisation

Monétiser son site, son blog ou son application mobile : notre guide est une mine d’informations pour inclure dès le départ une stratégie de monétisation dans son activité en ligne. Vous aurez de nombreux exemples pour vous inspirer et toutes les ressources utiles pour créer votre premier produit numérique.

– Plateformes d’affiliation : en faisant la promotion de sites partenaires, vous bâtissez votre stratégie de deux manières. À court terme, vous commencez à gagner de l’argent. Même si les sommes sont modestes au début, cela vous encourage généralement à persister. D’autre part, à plus long terme, vous vous donnez une chance de découvrir ce qui intéresse votre lectorat comme produits et services. Ainsi, un jour ou l’autre, vous pouvez lancer une solution adaptée aux besoins de votre audience. Le premier programme d’affiliation à rejoindre est souvent celui des partenaires Amazon. Pour être mis en relation avec des annonceurs, vous pouvez aussi vous inscrire comme éditeur sur des plateformes d’affiliation comme Awin, Tradedoubler, TimeOne ou encore NetAffiliation.

MailChimp : un service pour envoyer des newsletters à vos abonnés. Bâtir une audience de fidèles prend beaucoup de temps. C’est très bien de développer une communauté sur les réseaux sociaux, mais généralement elle est assez volatile et peu encline à payer. Donner son adresse électronique est en revanche une preuve de réel engagement. Commencez très tôt à constituer votre socle de fans, ce sera un atout au moment où vous aurez un produit ou un service à proposer.

ProBlogger : un blog fournissant de nombreux conseils pour apprendre à monétiser. Comme de nombreux experts sont invités à poster, vous pouvez repérer des sites plus adaptés à votre domaine et les suivre directement.

Authority de Nathan Barry : un complément très précieux à notre guide si vous vous lancez dans la création de produits numériques. Nous avons appliqué avec succès un certain nombre de ses conseils, notamment au moment de concevoir nos packs. Chris Guillebeau et Seth Godin sont deux autres blogueurs très intéressants à suivre dans leur manière de construire sur le long terme une communauté autour d’eux.

Vendre ses produits numériques en ligne

Amazon Kindle Direct Publishing (KDP) : pour tester rapidement le potentiel d’un livre numérique que vous auriez écrit, cette plateforme reste le meilleur point de départ. Votre ebook se retrouve distribué sur Amazon, leader du marché de la vente de livres numériques. C’est généralement une bonne première expérience. Il sera toujours temps ensuite de développer votre propre canal de vente en direct.

Immatériel : un distributeur spécialisé dans les livres numériques. La plateforme se charge de distribuer vos ouvrages auprès des principales librairies francophones en ligne, moyennant une petite commission. En retour, vous êtes libre de fixer vos prix en étant sûr qu’ils seront respectés partout. Smashwords assure le même type de service auprès des librairies anglo-saxonnes.

WooCommerce : une extension pour vendre des produits sur votre site. Cela peut être aussi bien des biens physiques que des produits digitaux. Avec le jeu des modules complémentaires, on peut aussi vendre des services ou des contenus par abonnement. Les possibilités sont quasiment infinies.

Easy Digital Downloads : une extension dédiée principalement à la vente de produits numériques. Elle a l’avantage d’être moins gourmande en ressources informatiques que WooCommerce pour votre serveur. Les extensions permettent aussi de vendre des produits physiques, des services ou des abonnements.

Stripe : un système de paiement par carte bancaire extrêmement simple à utiliser pour les visiteurs. La mise en place de cette passerelle de paiement nous a permis d’augmenter de manière substantielle nos ventes. En général, les utilisateurs attendent aussi de pouvoir payer par PayPal. Surveillez aussi le développement des solutions de paiement via mobile comme Apple Pay ou Android Pay.

Dans la suite de notre série d’articles, nous évoquerons les différentes manières de concevoir un prototype de son produit ou service. Vous pouvez vous abonner à notre newsletter pour les recevoir. Je vous encourage aussi à utiliser nos guides pour aller plus loin, notamment sur la création de site WordPress et la recherche d’un business model.