10 outils pour bien gérer sa micro-entreprise

Avec ces 10 outils pour bien gérer sa micro-entreprise, nous entamons une nouvelle série d’articles pour les micro-entrepreneurs qui veulent créer leur activité en ligne de manière totalement autonome. En effet, je rencontre encore trop souvent des aspirants entrepreneurs qui disent ne pas pouvoir se lancer faute d’avoir trouvé le bon développeur ou la bonne solution technique pour donner vie à leur idée. Or, pour peu que l’on soit curieux d’apprendre de nouvelles choses, il n’y a jamais eu autant de services en ligne gratuits à disposition de ceux qui veulent entreprendre en solo. Nous commençons cette série avec des outils pour les démarches administratives et la gestion au quotidien de sa micro-entreprise.

10 outils pour bien gérer sa micro-entreprise

10-outils-pour-bien-gerer-sa-micro-entreprise-2-min

Gestion administrative et financière

Modèle de business plan complet : notre modèle de business plan est plutôt destiné à ceux qui recherchent des associés, des partenaires ou des investisseurs. Néanmoins, la rédaction d’un business plan reste un prélude souvent indispensable pour avoir une idée claire de là où l’on veut aller. C’est un moment de réflexion toujours utile pour organiser son plan d’action, d’autant qu’il est facile de se disperser quand on décide d’entreprendre seul. Prenez le temps d’utiliser notre modèle pour analyser les risques de votre entreprise et concevoir le prototype de votre offre. Vous y trouverez en effet de quoi réaliser une maquette de votre site, de votre application ou de votre service. Cela rendra les choses plus concrètes pour vos interlocuteurs et les aidera à comprendre comment ils peuvent vous apporter leur aide.

Le portail officiel des micro-entrepreneurs : la plateforme pour s’inscrire comme micro-entrepreneur et obtenir un SIRET. Réfléchissez bien à la catégorie d’activité qui correspond à ce que vous allez faire. Elle détermine vos taux de cotisations et contributions sociales. Pensez aussi à faire opposition auprès de l’INSEE pour éviter entre autres que vos données personnelles ne soient revendues à des tiers et que l’adresse de votre domicile ne se retrouve un peu partout sur Internet.

Net-entreprises : la plateforme pour déclarer ses revenus d’activité comme micro-entrepreneur. N’hésitez pas à demander conseil à l’administration fiscale chaque fois que vous avez une question sur la manière de catégoriser vos revenus. Même s’il faut insister pour avoir une réponse précise, au moins vous aurez des arguments solides à opposer en cas de contrôle plutôt que de rester dans le doute. C’est utile pour comprendre que d’un point de vue fiscal un produit numérique est un service et non une marchandise par exemple.

La Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) : comme le statut de micro-entrepreneur évolue au gré des lois de finances, il est essentiel de s’informer régulièrement sur des sites spécialisés. C’est aussi l’occasion de découvrir des bonnes pratiques qui peuvent vous inspirer dans la mise en place de votre comptabilité ou le suivi de vos créances.

N26 : d’origine allemande, la banque mobile N26 offre un compte à usage professionnel pour les micro-entrepreneurs avec de nombreux services gratuits et une carte bancaire. Il est en effet obligatoire d’avoir un compte courant séparé pour sa micro-entreprise. Pour une alternative aux offres pour entreprises des banques classiques, Boursorama Pro, Anytime et IbanFirst proposent aussi à des tarifs attractifs toute une gamme de prestations.

10-outils-pour-bien-gerer-sa-micro-entreprise-1-min

Suivi et gestion au quotidien

PayPal : bien que dépassé sur certains points par des services plus innovants, avoir un compte PayPal reste très pratique. C’est un outil bien identifié par les clients. Il permet en outre de facturer facilement. En matière d’e-commerce, proposer l’option PayPal comme moyen de paiement est quasiment indispensable.

Evernote : Evernote me sert à la fois de pense-bête et d’agenda pour m’organiser au quotidien. J’y note toutes mes idées d’améliorations et j’organise des listes de tâches par priorité. Ces derniers temps, j’utilise aussi OneNote.

Feedly : Feedly est un agrégateur de flux RSS qui permet de centraliser les derniers articles parus sur vos sites préférés. C’est un très bon moyen de rester dans le coup en suivant l’actualité de son secteur ou de ses concurrents.

Dropbox : comme d’autres services de stockage en ligne, Dropbox permet de partager facilement des dossiers et des fichiers avec vos clients ou vos prestataires.

– Excel : il existe de nombreux outils en ligne pour gérer sa comptabilité ou avoir sous forme de tableau de bord un suivi de son activité. Néanmoins, un tableur reste le meilleur moyen d’avoir un outil parfaitement adapté à ses besoins, d’autant que la comptabilité d’une micro-entreprise est simplifiée à l’extrême. Vous pouvez partir des fichiers Excel fournis avec notre modèle de business plan si vous débutez.

Dans la suite de notre série d’articles, nous évoquerons les ressources utiles pour créer son site soi-même et le monétiser. Je vous encourage aussi à utiliser nos guides pour aller plus loin, notamment sur la création de site WordPress et la recherche d’un business model.